Ouvrons les yeux

coups de gueule pour essayer de faire changer notre monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'agriculture entre communisme et capitalisme!

Aller en bas 
AuteurMessage
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Mer 24 Jan - 20:23

L'agriculture... Tiens, voici un sujet légèrement absent de la campagne présidentielle. Pourtant il faut selon moi prendre conscience des enjeux de ce secteur!

En effet l'agriculture est un secteur à part :
Incompatible avec un communisme pure et pourtant incompatible avec ce le libéralisme.

En effet comme on le remarque dans l'urss lorsqu'on tente d'enlever aux agriculteurs la jouissance de leur terre le rendement diminue, l'agriculture perd de l'efficacité.
Mais on ne peut pas considérer les biens agricoles comme des biens identiques aux autres que l'on peut soumettre aux lois de l'offre et de la demande.
En effet il y a selon moi des biens que l'on doit sortir de ce système en particulier l'énergie et l'agriculture.

Pourquoi...

Première raison :
L'agriculture est à la base de la vie!
C'est donc un secteur qui a un poids politique important. or sachant que le prix des produits agricoles des pays en développement sera nécessairement moins important (main d'oeuvre moins chere, plus de facilité à produire (moins de règlementation)). Le transport devenant de plus en plus rapide, des produits agricoles du monde entier peuvent nous faire concurrence (observez dans un rayon pomme la provenance des fruits : vous trouverez souvent des pommes de chine, même en pleine période de production francaise. L'état préfère donner des primes d'arrachages... Bien étrange politique. En effet le jour où notre pays redeviendra dépendant pour l'alimentation la France perdra encore de son poids politique...

Seconde raison moins évidente.
Parlons de notre belle région.
Bruxelles désire en faire une région toutistique. Elle compte donc sacrifier l'agriculture du sud. Or observez ce que provoque le recul de l'agriculture : En Savoie, la forêt progresse et regagne du terrain, les sentiers ne sont plus entretenus, la campagne dépérit.
Il en sera de même chez nous. La plaine de la Crau par exemple ne serait qu'un désert si les agriculteurs ne s'en occupait pas, le paysage est entretenu par les agriculteurs. Si l'agriculture il n'y aura qu'un paysage de friche désertique... Or pour attirer des touristes il faut maintenir ce paysage qui fait que notre région est si attirante, mélange de la mer de la campagne et de la montagne...

Conserver une agriculture dynamùique sur tout le terrirtoire est donc indispensable. Les produits agricoles doivent donc selon moi être sortis du marché. Il faut des barrières protectionnistes pour les produits agricoles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur
Invité



MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Mer 24 Jan - 21:42

Lou a écrit:
des produits agricoles du monde entier peuvent nous faire concurrence. L'état préfère donner des primes d'arrachages... Bien étrange politique. En effet le jour où notre pays redeviendra dépendant pour l'alimentation la France perdra encore de son poids politique...

Il faut des barrières protectionnistes pour les produits agricoles

Eh bien quel est le problème de la concurrence? Au contraire, s'il y a suffisament de nourriture sur terre pour que les pays émergents puissent exporter, non seulement c'est bon signe pour eux, mais en plus ça ne peut que faire baisser les prix, et puisque la nourriture est la base de la vie, c'est un excellent moyen pour relancer le pouvoir d'achat des plus démunis qui, même en France, ont du mal à se nourrir raisonnablement.
Sujet à rattacher à la pauvreté dans le monde; si on continue de fausser la concurrence en donnant 2€ à chaque vache tous les ans (ah la PAC!!), ce sont ceux qui vivent dans les pays émergents, justement là où l'on meurt de faim encore, qui seront encore pénalisés. Il n'y a rien de pire que le protectionnisme en la matière, comme dans beaucoup d'autres sujets, pour ne pas dire tous (j'attends de ta part un contre-exemple).
Pour ce qui est de l'influence de la France dans le monde, il me semble qu'avoir des relations économiques avec d'autres pays est un excellent d'avoir du poids, que ce soit en tant qu'acheteur ou de vendeur car l'autre a forcément besoin de soi. Et c'est aussi un vecteur important de paix, en ne laissant pas le Tiers-Monde à la périphérie par exemple, mais en lui permettant de s'intégrer à la mondialisation, condition sine qua non de son succès.
Enfin, dans une époque de pollutions atmosphériques importantes accentuées par la déforestation surtout en Amazonie, je ne peux que me réjouir d'apprendre que la forêt savoyarde grandit.
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Dim 28 Jan - 14:26

Le problème est que nous avons besoin d'une agriculture dynamique! Puisque les raisons que j'ai avancé ne te suffisent pas je vais te parler d'un probleme plus concret.
L'eau des villes situées en bordure de crau comme arles sais tu d'où elle provient?
Et bien d'une nappe phréatique qui n'existerait pas si les paysans n'irriguaient pas la plaine de Crau.

D'où la nécessité de maintenir notre agriculture.

Ensuite tu dis qu'il faut relancer le pouvoir d'achat des plus démunis... Pas de problème je suis d'accord cependant cela signifie que quelqu'un en France doit en payer les conséquences. En effet soit les paysans locaux ne vendent plus et font faillite, soit les grandes surfaces acceptent de faire moins de marge. Or sais tu que les grandes surfaces font leur marge en exploitant les agriculteurs qui sont obligés de leur vendre puisqu'ils n'ont pas d'autres possibilités de gagner leur vie (l'entonnoir inversé) !
D'où pour baisser les prix la solution la plus logique serait une diminution des marges des grandes surfaces.

Ensuite à propos des pays en developpement.
Les cultures vivrières disparaissent au profit des cultures d'exportation comme le coton le café... Ainsi d'une part les locaux crèvent de faim et les producteurs d'exportation sont exploités aussi là encore du fait de l'entonnoir inversé)

Ainsi le libre échange en agriculturez n'est bon pour aucun des pays sauf pour toujours ceux qui détiennent les capitaux!

A propos de la reforestation savoyarde.Elle traduit une baisse des activités économiques de la région fondamentale pour son entretien. Et de plus cette nouvelle forêt n'a pas les vertus de la forêt primaire tu ne peux pas la comparer à la forêt amazonienne. Elle n'est pas assez dense les plantes elles s'apparentent plus à des friches!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Dueño Oso

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 31
Localisation : juste à côté de mon ombre
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Dim 28 Jan - 18:57

Qu'est-ce que tu paux raconter comme conneries parfois ! Mais ça me fatigue de te montrer la faiblesse de ta démonstration alors je laisse Tenma le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woouuurs.skyblog.com
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Dim 28 Jan - 19:33

C'est un peu facile ca l'ours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur
Invité



MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Dim 28 Jan - 21:23

lou tu parles un peu vite d'exploitation je trouve; abaisser les marges des grandes surfaces, ça revient aussi à diminuer le pouvoir d'achat de la population sur les produits alimentaires, base de la vie!
La forêt savoyarde, si elle n'est pas assez dense, eh bien laissons-la se densifier !
tu dis au début aussi que nous avons besoin d'une agriculture dynamique; garder des "aides" (mot qui convient bien mal), des subventions et des barrières douanières, ça encourage la surproduction (ce sont donc les paysans eux-mêmes qui se sabordent) et on sait bien que le protectionnisme anesthésie l'économie: à quoi bon être dynamique puisque on n'a rien à craindre quoi qu'il arrive?
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Dim 28 Jan - 21:51

Citation :
abaisser les marges des grandes surfaces, ça revient aussi à diminuer le pouvoir d'achat de la population sur les produits alimentaires, base de la vie!

Pourquoi??

Abaisser les marges revient au contraire à baisser les prix! donc à augmenter le pouvoir d'achat!

Ce que je veux dire au sujet des forêts c'est que le préjudice qu'apporte le refestation et bien plus grand que le bénéfice pour l'oxygène et ceux pour des siècles encore!

Peut etre que les aides font que les paysans se sabordent mais une concurrence déloyale comme celle de de la Chine du Maroc mais aussi de l'espagne puisque les normes de qualoité de traitement imposées ne sont pas les mêmes condamne l'agriculuture locale.
Alors que vaut il mieux ?une surproduction que l'on pourrait réguler comme l'a dit M d'A (la pac maintenant se limite) ou la ruine de notre agriculture nationale qui conduirait à un désastre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur
Invité



MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Lun 29 Jan - 19:41

Pour ce qui est des normes de qualité je suis assez dubitatif; ce n'est sûrement pas en France que l'on peut trouver de bonnes références !Il suffit de comparer nos produits à l'Italie par exemple. Veux-tu m'expliquer précisément en quoi la ruine de "notre" agriculture nationale (pas si nationale que ça puisqu'elle achète probablement des engrais allemands, des semances américaines, etc) conduirait au désastre?

Mea culpa sur le précédent post; mon propos sur les marges est le suivant: je ne crois pas que les marges soient si élevées, enfin il faudrait le prouver (quid des histoires de billets de trésorerie etc?) , donc obliger les grandes surfaces à acheter plus cher pour faire plaisir aux agriculteurs se répercuterait obligatoirement, mécaniquement, sur les prix de détails !
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Lun 29 Jan - 20:36

La semaine dernière, dans une grande enseigne d’une grande ville de Seine-Saint-Denis, toutes les pêches nectarines de calibre I s’affichaient à 24,95 francs le kilo. Actuellement, la plupart des stations de conditionnement payent aux producteurs des prix compris entre 6 et 8 francs le kilo pour des pêches, des nectarines et des prunes de calibre I. Dans la mesure ou un prix compris entre 7 et 8 francs le kilo permet aux producteurs de s’en sortir et que ce prix est effectivement payé cette année, on peut considérer que le kilo de prunes, de pêches ou de nectarines arrive, toutes charges de transport payées, à moins de 10 francs le kilo aux portes des grandes surfaces. Leur marge brute semble donc aussi élevée que la valeur du produit à l’entrée du magasin

article de l'humanité 2 aout 2001.


Quand aux histoires de trésorerie pronéespar mrs dangio et buisson, elles ne sont en rien contradictoire avec des marges élevées.
Dans une logique de vilain capitaliste cherchant à faire un profit maximal, les grandes surfaces peuvent combiner les deux sans problème!!!

Voici a présent les premières lignes d'un rapport de l'ARD

Le durcissement des normes de sécurité sanitaires des produits alimentaires et agricoles appliquées par les pays industrialisés crée une situation difficile que les pays en développement doivent prendre en compte pour continuer à tirer profit des marchés internationaux des fruits et légumes par exemple.

Cela te montre bien que les normes sont différentes suivant les pays en particulier avec les pays industrialisés.


A présent voici pourquoi encore une fois la ruine de notre agriculture nationale conduirait au désastre!

1 fin de lentretien des campagnes. Les maires des communes rurales s'inquiètent : pour le tourisme, il faut un entretien de notre campagne des routes des chemins financés soit pas les agriculteurs eux même soit par les impots...
2 politiquement dépendace peu souhaitabe envers d'autres pays sur un produit vital.
3 socialement 4% de la population active sans compter les emplois indirects...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur
Invité



MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Lun 29 Jan - 20:44

Je remarque d'où viennent tes sources !! l'huma n'est pas le journal des "vilains capitalistes" !!
Revenir en haut Aller en bas
Lou
Admin
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Localisation : à la campagne
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Lun 29 Jan - 20:46

ben justement il dénonce leur vils agissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Docteur
Invité



MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Lun 29 Jan - 20:48

avec la plus grande impartialité je n'en doute pas..
Revenir en haut Aller en bas
El Dueño Oso

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 31
Localisation : juste à côté de mon ombre
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   Mar 30 Jan - 13:43

une partisante de droite qui lit L'Huma ? Original...remarque il m'arrive de lire le Figaro (mais c'est dans le cadre de mes études)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woouuurs.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'agriculture entre communisme et capitalisme!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'agriculture entre communisme et capitalisme!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouvrons les yeux :: Politique et administration-
Sauter vers: